Cultiver le safran

Cultiver le safran


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le safran est une épice très précieuse, vous serez peut-être surpris de savoir que il peut être cultivé sans problème dans le jardin. En fait, la latitude de l'Italie, comme celle de l'Espagne, de la Grèce, de l'Iran et de l'Inde, est parfaite pour cultiver le crocus sativus, à partir de laquelle le safran est obtenu.

Ayant été un monopole d'État dans le passé, la croyance courante est encore répandue aujourd'hui que des permis spéciaux sont nécessaires pour cultiver le safran, mais ce n'est pas vrai: n'importe qui peut le planter sur ses terres.

Le coût élevé de cette épice est dû au travail considérable impliqué dans la production même d'une petite quantité de stigmates, cependant il n'est pas du tout difficile d'obtenir du safran en culture domestique et avoir un risotto jaune maison à "zéro mètre" du jardin.

Il peut également être évalué créer une plantation de safran à revenus et l'agriculture comme profession: c'est une culture qui permet des revenus intéressants, même s'il faut tenir compte du fait qu'elle implique vraiment beaucoup de travail.

La plante Crocus sativus

Le safran provient d'un bulbe (crocus sativus) et la multiplication des bulbes est le seul moyen pour l'espèce de se reproduire: la fleur est stérile, elle ne peut pas se fertiliser et produire des graines et n'est utile que pour obtenir l'épice.

Il s'agit d'une cycle de culture annuel: les bulbes (qu'il serait plus correct d'appeler cormes) sont en stase végétative pendant l'été, en septembre ils se réveillent et des jets, appelés crachats, émergent du sol.

De la spathe sort feuilles filiformes, vert émeraude, qui sont peignés avec un motif rampant et végètent tout au long de l'hiver. Aussi des bourgeons une belle fleur violette émerge à partir de laquelle l'épice est obtenue (en ne prenant que les stigmates séchés, trois fils rouges qui font partie de l'appareil femelle de la fleur). Retrouvez une jolie galerie de photos sur la page dédiée aux fleurs de safran.

Enfin, à la fin du printemps, le safran multiplie les bulbes et sèche, les plantes de l'année suivante naîtront des nouveaux bulbes.

Commencez à cultiver du safran

Il n'est pas difficile de commencer à cultiver du safran. Je recommande de commencer avec une petite quantité d'ampoules, afin d'apprendre et de réaliser combien de travail la cultivation implique.

  • Faire pousser du safran en pot par curiosité et pour voir pousser les fleurs, 4-5 bulbes suffisent.
  • Pour la culture à domicile 200/300 bulbes permettent une récolte satisfaisante.
  • Pour un safran à revenus un premier essai peut être de 1000/2000 bulbes, pour se familiariser avec les techniques de travail et de culture. Alors qu'il faut plusieurs dizaines de milliers de bulbes pour parler d'agriculture professionnelle.

Climat et terrain appropriés

Climat. Le safran peut être cultivé sans problème dans toute l'Italie, il ne craint pas beaucoup le froid ou la sécheresse estivale et est très résistant aux changements brusques de température. Au lieu de cela, beaucoup de lumière est nécessaire pour la photosynthèse, le safran doit donc être bien exposé.

Sol. Le safran a absolument besoin une terre qui draine l'eau, dans un sol en stagnation ou en terre trop argileuse et compacte, de bons résultats ne sont pas obtenus et le bulbe tombe malade facilement. En dehors de cela, le terrain optimal devrait être fertile et bien travaillé. Excellent terrain en pente douce car un drainage rapide de l'eau de pluie est garanti.

Travail du sol

Puisque comme prévu le bulbe de safran a particulièrement peur de la stagnation de l'eau en plus de travailler le sol en profondeur, nous recommandons si le sol ne se draine pas parfaitement faire des troncs surélevés (ou des salopes) afin de semer les bulbes au-dessus du niveau du sol et d'éviter la pourriture.

Achat d'ampoules

Une chose très difficile dans le démarrage d'une petite plantation de safran dans le jardin est d'acheter des bulbes de safran de bonne qualité.

Si nous voulons voir les fleurs déjà la première année, nous devons choisir des bulbes de calibre supérieur à 2 cmcependant, il vaut mieux qu'ils mesurent 3-4 cm de diamètre, sinon ils fleuriront peu et pour la première année les résultats seront médiocres.

Vérifiez toujours que les bulbes sont secs, intacts à l'extérieur et sans pourriture.

Les bulbes de safran peut être très cher: une ampoule de taille moyenne d'environ 3 cm a un prix qui varie entre 30 et 60 cents, en général. Nous prenons en compte que c'est un investissement à ne faire que la première année, alors si tout va bien les bulbes se multiplient et nous devenons autosuffisants.

Je ne recommande pas d'acheter des bulbes hollandais, même s'ils sont souvent moins chers, étant cultivés en serre, ils ne sont pas très productifs, faibles à se développer et à se multiplier. Mieux vaut chercher des bulbes de producteurs de safran italiens.

L'ampoule dure un an, donc si vous ne le plantez pas, jetez-le quand même et ce n'est plus bon l'année suivante.

Type de culture

Le safran peut être cultivé avec différentes méthodes, la première grande différence se situe entre la culture annuelle et la culture pluriannuelle.

  • Annuel signifie que chaque année, les bulbes sont déterrés et replantés sur un autre terrain.
  • Polyennial signifie laisser les bulbes pendant 3/5 ans dans le même sol sans les déplacer.

L'avantage du culture annuelle il s'agit d'économiser du travail dans le désherbage et de mieux prévenir les ravageurs et les maladies, pour plus de rotation. Cependant, le travail d'explantation et de plantation des bulbes qu'implique cette méthode est très intense et fatigant.

La récolte pluriannuelle du crocus sativus au contraire, il demande un peu plus d'efforts en ce qui concerne le nettoyage des mauvaises herbes et est plus risqué en ce qui concerne les maladies, en particulier le fusarium (la principale maladie fongique de cette culture), mais il génère certainement beaucoup moins de travail, car il ne nécessite pas de plantation et explanter chaque année.

Plantation des bulbes

La plantation du safran doit se faire en mois d'août ou début septembrecependant, avant la fin de l'été, car avec la fin de la saison chaude les bulbes émettent la spathe et commencent à végéter.

Les ampoules de crocus sativus ils se mettent dans le sol un environ 10 cm de profondeur (même 14 si vous voulez faire pousser des cultures pluriannuelles).

Sixième plante. La distance que je recommande est d'environ 10/12 cm entre les plantes dans le cas d'une plante pluriannuelle, ce qui peut être réduit si vous pratiquez la culture en cycle annuel. Généralement, les rangs sont espacés de 20 cm. Si le lit est fait, 2 ou 4 rangées peuvent être placées sur chaque palette surélevée en fonction de la largeur des porches.

La culture du safran

Opérations de culture. Le safran doit être maintenu à l'écart des mauvaises herbes périodiquement, à part cela, aucun soin particulier n'est requis. Il est déconseillé de faire pousser du safran en serre car il résiste bien aux gelées.

Irrigation. Le crocus sativus sauf en particulier sécheresse ne demande pas d'irrigation particulière: la plante a besoin d'eau avant la floraison (septembre-octobre) et au printemps (mars) pour la multiplication des bulbes, dans ces périodes il y a généralement des pluies saisonnières et le fait que les bulbes soient bien enracinés et bien enracinés fait le reste.

Rotation des cultures. Le safran ne doit pas retourner dans le même sol pendant au moins 5 à 6 ans, afin de réduire le risque de maladies telles que le fusarium.

Insectes et parasites nuisibles

Le safran n'a pas peur de nombreux insectes, mis à part les élatéridés et les nématodes qui peuvent endommager le bulbe, pour le reste ses ennemis potentiels sont des animaux.

Certains problèmes peuvent donner aux escargots qui vont manger la fleur, à traiter uniquement au moment de la floraison.

Les souris et les campagnols creusent en mangeant le bulbe, surtout en hiver, les taupes, par contre, étant carnivores, ne dérangent pas, à moins que le tunnel ne passe directement sur le semis.

Les lièvres, lapins, chevreuils mangent les feuilles, tandis que les pires ennemis du safran sont les porcs-épics et les sangliers, mais ils ne sont pas répandus dans toutes les régions. Il n'y a pas grand-chose à faire contre eux, sauf l'escrime.

Maladies du safran

le fusarium c'est probablement le pire ennemi qui puisse affecter le safran, une maladie fongique qui provoque la pourriture de la partie souterraine compromettant le bulbe.

En tant que méthodes autorisées en agriculture biologique, vous ne pouvez en faire qu'une bain préventif avec ampoules oxychlorure de cuivre (technique appelée tannage des bulbes). Le fusarium est reconnu lorsque, au lieu de sortir du sol, d'ouvrir et de libérer les feuilles, la pousse de la pousse (spathe) est longue et jaunâtre, souvent déformée. Dans ce cas il ne reste plus qu'à enlever la plante entière et peut-être le terrain adjacent, pour empêcher la maladie de se propager à d'autres bulbes.

Il existe d'autres maladies fongiques et bactériennes, dans tous les cas, la meilleure prévention consiste à planter des bulbes sains et à gérer correctement le sol, ainsi qu'à surveiller et éliminer rapidement les plantes malades.

Multiplication et collecte des ampoules

Chaque année, les bulbes se multiplient dans le sol, même si la plante d'origine meurt, un peu comme avec l'ail.

Si vous avez choisi la culture annuelle ou à la fin de la dernière année d'un cycle pluriannuel, vous devez sortez les ampoules. L'opération est simple mais fatigante, il faut creuser la terre un peu comme pour récolter des pommes de terre, en prenant soin de ne pas endommager les bulbes. C'est précisément pour cette raison qu'il est préférable de procéder à la main, à l'aide d'une fourche à creuser. Les bulbes sont récoltés à partir de juin et peuvent se faire tout l'été.

Les bulbes collectés doivent être conservés dans un endroit sombre et sec jusqu'à la fin du mois d'août lorsque la nouvelle plante sera fabriquée. Pour éviter les maladies, cela vaut la peine vérifiez attentivement les ampoules et jetez les endommagés.

La collection de fleurs

En automne, entre octobre et novembre, la récolte des fleurs de safran a lieu. C'est un moment magique, pour la beauté de la floraison et la satisfaction de la précieuse récolte, mais aussi pour des jours de dur labeur.

La floraison proprement dite dure généralement une dizaine de jours, cela dépend beaucoup du climat, entre la première et la dernière fleur cela peut prendre plus d'un mois.

Si vous voulez un produit de qualité supérieure, vous devez ramasser le safran pendant la journée, peut-être avant que la fleur ne s'ouvre. Il vaut mieux prendre la fleur entière puis la nettoyer à la maison, sur une table.

Décorticage ou écrémage

Le décorticage consiste à éliminer les pétales (violet) et le pollen (jaune), en ne gardant que les stigmates (trois fils rouges, parfois appelés pistils à tort).

Les stigmates sont la vraie épice, ils seront ensuite séchés directement le jour de la récolte, juste "touchés".

Séchage au safran

Le safran peut être fait en toute sécurité sécher dans un four ventilé. Laisser le four juste ouvert, le mettre au minimum et sécher le safran sur des feuilles de papier sulfurisé. Lorsque les stigmates «bruissent» en déplaçant le papier, ils sont prêts. Il n'est pas facile de trouver le bon moment, les stigmates ne doivent pas être humides et mous, mais ils ne doivent pas non plus brûler. Le moment dépend du four et de l'humidité, mais nécessite encore peu de temps.

Le séchage sur braise ou poêle est encore plus variable, c'est pourquoi je ne le recommande pas.

Pour un excellent résultat, cela vaut la peine compter sur un sèche-linge qui permet une température contrôlée, le meilleur modèle est sans aucun doute ce.

Espace de rangement

Dans un bocal en verre hermétiquement fermé le safran en stigmates reste bon pendant quelques années. Évidemment, il doit être conservé dans un endroit frais et sec, de préférence non éclairé pour conserver ses propriétés.

Au fil du temps, l'épice devient plus amère.

Utilisez le safran dans les pistils

Le safran que vous trouvez dans les sachets au supermarché est généralement en poudre, le safran en stigmates que vous pouvez obtenir de votre jardin est la même chose, il n'a pas besoin d'être pulvérisé pour être utilisé (bien que ce soit possible).

La méthode la plus simple pour utiliser des «pistils» séchés dans la cuisine est de les mettre tremper une heure dans l'eau chaude (une tasse de café d'eau suffit). Vous verrez l'eau devenir jaune intense et vous pourrez l'utiliser en la mettant dans la recette avec les pistils eux-mêmes. Si vous voulez des détails, nous vous conseillons de lire cet article sur la meilleure façon d'utiliser le safran pur dans les stigmates.

Quelques chiffres sur le safran

Je vous laisse en terminant quelques chiffres qui peuvent être utiles pour faire des estimations et des comptes, même pour ceux qui aimeraient cultiver un safran professionnel.

  • Il faut environ 150 fleurs pour faire un gramme d'épice.
  • Un gramme de safran c'est encore une bonne quantité, vous obtenez une trentaine de portions de risotto milanais.
  • Un bulbe de taille moyenne peut avoir en moyenne 2 ou 3 fleurs (une fleur si petite, mais si elle est grande, elle atteint également 7 à 8 fleurs).
  • Les bulbes se multiplient chaque année, augmentant en nombre et en volume s'ils sont bien cultivés. Nous parlons d'une croissance annuelle qui peut aller de 30% au double. Pour cette raison, après avoir acheté les ampoules la première année, si tout va bien, tout va bien.

Ceux qui veulent commencer à cultiver du safran pour obtenir un revenu peuvent lire l'article expliquant quels investissements sont nécessaires pour une plantation de safran et celui sur les coûts et les revenus de la culture du safran en Italie.

Méfiez-vous du faux safran

Dans la nature, les plantes de safran spontanées sont à peine trouvées, alors qu'il existe de nombreuses fleurs similaires, certaines variétés de crocus peuvent facilement être confondues avec le safran mais ne sont pas comestibles. Ces fleurs peuvent également être toxiques, par exemple le colchicum est également appelé "safran bâtard" ou "arsenic végétal" et ne doit absolument pas être ingéré.

Puisqu'il y a eu des cas d'empoisonnement et même des décès dus à des malentendus, il me semble important de vous inviter à faire très attention et à ne pas cueillir le safran sauvage présumé lors de vos promenades dans la nature.

Achat d'ampoules 2021

Beaucoup me demandent où trouver des bulbes de safran fiables, pour cultiver cette année il est maintenant tard, mais il peut être utile de commencer à penser à 2021. En remplissant le formulaire, vous pouvez recevoir plus d'informations dès que les bulbes de 2021 seront disponibles. quelques suggestions sur la meilleure façon de mettre en place la culture.

Votre adhésion ne peut pas être validée.

Votre inscription a réussi.

PS. La rédaction de cet article est le fruit de mon expérience agricole avec l'entreprise Vallescuria (safran de la Brianza), dont je suis membre fondateur. Si vous n'avez jamais essayé le safran pur dans les stigmates, Vallescuria peut vous fournir une excellente épice, un produit de qualité complètement différente de ce que vous trouvez dans les sachets de supermarché. Je suis partenaire et je cultive le safran avec d'autres gars, c'est un projet agricole réalisé avec des méthodes d'agriculture biologique et nous avons la chaîne d'approvisionnement courte et l'agriculture sociale comme objectifs. Après avoir essayé le safran italien, vous voudrez certainement le cultiver dans votre jardin.

Autres lectures intéressantes:

Matteo Cereda2020-10-14T22: 35: 49 + 02: 00
  1. serenella26 février 2016 à 8:44

    merci détaillé et utile

  2. Mauro23 octobre 2016 à 17:42

    Bons conseils, merci beaucoup !!!

    • Grégory10 novembre 2016 à 18:17

      enfin un guide complet merci beaucoup

  3. franc16 décembre 2016 à 21:41

    J'aimerais savoir ce qui est arrivé à ma petite plante de safran (environ 60 bulbes récoltés l'année dernière) qui n'a rien produit cette année.

    • Matteo Cereda19 décembre 2016 à 14:53

      Bonjour Franco. Mais n'a-t-il pas produit des fleurs ou les feuilles ne sont-elles pas sorties du tout?

  4. luigi tommaso4 janvier 2017 à 10:08

    merci est un site très complet

  5. Giuseppe Ivaldi19 mars 2017 à 20:18

    Excellent article. Merci

  6. Lazzaretti Mgrazia26 mars 2017 à 11:43

    Mes bulbes ont une longue barbe verte. Et rien de fleurs ne me dit quelque chose? Merci mgrazia Mgrazia

    • Matteo Cereda27 mars 2017 à 7:37

      Très bien que les bulbes font des feuilles. La floraison aurait dû avoir lieu entre septembre et novembre. N'avait-on rien vu?

  7. girotto gianfranco22 avril 2017 à 7:13

    Bonjour, j'ai un terrain dans les Pouilles de 6500 mètres, j'ai dû planter des oliviers, mais ils ont tout bloqué, je pensais planter du SAFRAN, le terrain n'a jamais été utilisé, pourriez-vous me donner des conseils généraux pour la quantité et les divers, c'est-à-dire les coûts plantes etc.

    Je remercie et envoie mes salutations
    Girotto

    • Matteo Cereda26 avril 2017 à 6:12

      Le conseil est de faire d'abord un test à petite échelle (disons pas plus de 1000 bulbes de crocus sativus). Le safran est une culture exigeante, le coût initial des bulbes est élevé, il vaut mieux faire un an d'essai avant de commencer cette culture. Vous devez évaluer votre disponibilité en temps, si le sol est adapté et avoir une idée de la façon de commercialiser l'épice.

  8. Lela27 avril 2017 à 18:02

    Je voudrais le planter en Albanie. Comment puis-je faire pour recevoir les ampoules?

    • Matteo Cereda28 avril 2017 à 6:44

      Vous devriez essayer d'écrire à certains producteurs italiens, par exemple, avec Vallescuria je pourrais les vendre à partir de 2018, cette année je les reconstituerai tous sur le terrain.

  9. AUNT STECCHINA15 mai 2017 à 13:19

    Merci enfin un site décent avec beaucoup d'informations

  10. Loredana17 mai 2017 à 21:21

    Merci, bonne description.

  11. Giorgia Cavallieri6 juin 2017 à 16:03

    Bonjour, je voudrais essayer de faire une petite plante dans les hautes collines de l'Emilie, peut-elle convenir comme zone? Avec combien d'ampoules dois-je commencer? Et quand exactement devraient-ils être plantés?

    • Matteo Cereda7 juin 2017 à 6:58

      Bonjour Giorgia, la zone pourrait convenir (je ne connais pas cependant l'exposition, le climat, le type de terrain, ...), je recommande un test avec environ 1000 ampoules, mais cela dépend du temps dont vous disposez. Vous devez les planter au cours du mois d'août, éventuellement les 10 premiers jours de septembre.

  12. Giorgia Cavallieri11 juin 2017 à 9:45

    Merci, je vais essayer, comment puis-je vous contacter en privé?

    • Matteo Cereda12 juin 2017 à 7:57

      Salut Giorgia, via la page contact.

  13. Michela30 juillet 2017 à 16:50

    Bonjour; salut! Aussi je commence à cultiver du safran dans une petite parcelle, je voulais savoir combien de temps durent les bulbes de safran (combien de temps leur vie dure avant qu'ils ne produisent plus de fleurs) et ensuite je voulais savoir si les bulbes se multiplient déjà dès la première année. Si les bulbes qui naissent sont petits, est-ce que je les plante quand même? Vont-ils fleurir? Merci!

    • Matteo Cereda31 juillet 2017 à 9:41

      Salut Michela, les bulbes de safran sont annuels: chaque année ils jettent, fleurissent, développent la plante et se multiplient (ils se multiplient même la première année). Les très petits bulbes (moins de deux centimètres de diamètre) fleurissent rarement, mais dans un sol bien fertilisé, ils peuvent, espérons-le, donner naissance à des bulbes plus gros qui fleuriront dans les années suivantes, il peut donc valoir la peine de les planter.

  14. Francesco9 août 2017 à 23:45

    Bonsoir, si je n'ai pas mal compris les ampoules sont achetées une seule fois? Par exemple, si nous pleurons 1000 dans quelle proportion se multiplient-ils?
    Dernière question: 1000 bulbes, combien de safran produisent-ils?
    Je vous remercie beaucoup

    • Matteo Cereda13 août 2017 à 19:08

      Salut Francesco, les bulbes se multiplient chaque année, la proportion est très variable, un excellent résultat est de les doubler mais cela dépend de nombreux facteurs. En plus du nombre, la taille affecte beaucoup, 1000 petits bulbes (disons 2,5 cm) peuvent faire peu de safran (une dizaine de grammes), 1000 bulbes de 5 cm de diamètre peuvent faire même 5 fois plus. De nombreuses variables sont impliquées, le safran n'est pas une culture anodine et les résultats ne sont pas prévisibles.

  15. Andrew31 octobre 2017 à 17:48

    Bonjour, je voudrais planter les bulbes en août prochain et j'aimerais bien savoir quel genre de préparation faire au sol, si labourer maintenant pour bien labourer le sol, si fertiliser est avec quoi. Merci

    • Matteo Cereda1 novembre 2017 à 14:47

      Salut Andrea, cela dépend du type de sol que vous avez et de la manière dont il a été utilisé auparavant. Fertiliser avec du fumier mûr, du compost ou de l'humus de vers de terre est bien sûr positif, il est également important que le sol soit bien ameubli, afin que vous puissiez labourer maintenant, puis travailler plus légèrement au printemps.

  16. Chaussettes Lamberto25 décembre 2017 à 23:05

    Très intéressant. J'ai des terres plates qui ont bien fonctionné jusqu'à présent avec diverses cultures, toutes avec peu de revenus. Je voudrais demander et savoir combien une once de produit vaut le détour.

    • Matteo Cereda27 décembre 2017 à 15:07

      Bonjour Lamberto. Un gramme de safran italien de haute qualité si vous parvenez à atteindre le client final, vous pouvez le vendre 20/25 euros. Le point est la quantité de travail derrière ce gramme. Le safran est une culture qui peut être rentable mais cela demande vraiment beaucoup de travail et un certain investissement initial, je recommande de faire un petit test pour se laisser emporter. Trouver les bons canaux de vente n'est pas non plus anodin, en tout cas je vous souhaite une bonne culture!

  17. Daniele Pieragostini16 janvier 2018 à 12:44

    Bonjour J'ai acheté des bulbes de crocus sativus à la pépinière mais ils avaient déjà la pousse, je les ai plantés en décembre dans des pots avec de la terre fertilisée, ai-je un espoir de voir la fleur? Ou du moins pourraient-ils se reproduire? Merci et bonne cultivation.

    • Matteo Cereda16 janvier 2018 à 14:56

      Bonjour Daniele, je doute que vous voyiez la fleur: la période de floraison se situait entre octobre et novembre. Cependant, ils doivent se reproduire correctement, même si la culture en pot gêne un peu la multiplication des bulbes.

  18. Stefania Canciani19 février 2018 à 13:28

    Bonjour, je m'appelle Stefania, si je décide de faire une plante annuelle, je plante les bulbes en août et en novembre ils fleurissent. Cependant, je n'ai pas compris quand ramasser les bulbes pour les replanter au mois d'août suivant. Merci, vous êtes très bon et très utile. Bonjour; salut.

    • Matteo Cereda19 février 2018 à 14:10

      Salut Stefania. Après la floraison en novembre, vous devez laisser la plante végéter et terminer son cycle, à la fin du printemps, vous verrez que les feuilles se dessèchent et que le bulbe entre en dormance. Selon le climat, vous pouvez attendre juin ou juillet, cependant, lorsque les feuilles sont complètement sèches, les bulbes peuvent être retirés du sol.

  19. Alessio2 mars 2018 à 9:49

    Salut, j'ai lu l'article avec intérêt. Dans mon pays (environ 300 m au-dessus du niveau de la mer), des fleurs apparaissent chaque année que j'ai toujours connues pour être du safran. En lisant l'article, cependant, je remarque que la période de floraison et la durée ne coïncident pas. Des dizaines de ces fleurs apparaissent chaque année entre janvier et février, et restent pendant plusieurs semaines.
    Je pourrais envoyer une photo récente pour lever mes doutes s'il s'agit en fait de safran!
    Je voudrais demander comment créer un petit safran à partir de mon safran spontané. Merci d'avance. Alessio

    • Matteo Cereda2 mars 2018 à 10:13

      Salut le safran Alessio (crocus sativus) est très très difficile à trouver spontané. Au lieu de cela, il existe plusieurs fleurs similaires, d'autres variétés de crocus qui peuvent être trompeuses. Votre fleur n'est certainement pas du safran. Par contre, il faut être très prudent car parmi le faux safran il y a des fleurs vénéneuses (l'année dernière certaines personnes sont mortes à tort).
      Précisément parce que c'est dangereux, je vous conseille d'éviter de prendre des fleurs sauvages pour un bosquet de safran. Ne prenez pas la peine d'envoyer les photos: peut-être que vous ne voyez pas bien sur la photo et je ne prendrais pas la responsabilité de vous conseiller sur cette reconnaissance. Désolé si je me répète: faites attention car c'est dangereux.

  20. Piero11 mars 2018 à 11:10

    Bonjour et merci pour les précieux conseils.
    Je voudrais savoir, sur la base de la disposition de plantation recommandée (20 cm entre les rangées, 10 cm entre les plantes), environ combien de terre serait nécessaire pour 1000 bulbes?
    Merci, Piero

    • Matteo Cereda11 mars 2018 à 16:03

      Salut Piero, cela dépend de la façon dont vous faites les goulottes et les passerelles. Si vous faites des troncs de 100 cm de large avec deux rainures de 50 cm et des passerelles entre les troncs, cela signifie que tous les 1,5 mètre carré, vous pouvez insérer 20 ampoules. 1000 ampoules de cette manière peuvent tenir dans 75 mètres carrés, alors vous devez calculer d'autres espaces frontaliers et vous devriez donc avoir au moins 120 mètres carrés disponibles.

  21. Stefania28 avril 2018 à 23:58

    Bonjour, j'ai explanté les bulbes de safran mais au lieu de trouver une belle ampoule j'ai trouvé beaucoup de xò très petites ampoules. Ils étaient dans des pots. Que s'est-il passé? Merci beaucoup Stefania

    • Matteo Cereda30 avril 2018 à 17:17

      Salut Stefania. Vous avez peut-être explanté trop tôt au début, donc les bulbes des enfants n'étaient pas encore gonflés, mais cela dépend de votre climat. Il est crucial pour la multiplication des bulbes d'attendre que la plante soit complètement sèche. Sinon, vous avez deux problèmes possibles, le premier est que vous cultivez en pot. Le pot comprime la terre et ne crée pas les conditions optimales pour la formation d'ampoules de bonne taille. La seconde peut être peu de fertilisation: pour former de beaux bulbes il faut des éléments nutritionnels, donc un apport riche en fumier mûr et un éventuel renforcement en potassium.

  22. Stefania30 avril 2018 à 18:40

    Merci beaucoup pour la réponse. Malheureusement, j'avais hâte d'enlever les bulbes car je me suis rendu compte que les racines étaient couvertes d'une moisissure grise / verte. Comment puis-je désinfecter les petites ampoules pour éviter ce problème? Merci beaucoup pour vos réponses et votre patience. Salut

    • Matteo Cereda30 avril 2018 à 22:44

      La moisissure peut être un gros problème, les petites ampoules peuvent ne pas être sauvées. Vous pouvez essayer de les tanner en les immergeant dans de l'oxychlorure de cuivre, un traitement fongicide autorisé en agriculture biologique. Gardez à l'esprit que ce sont de toute façon des ampoules potentiellement problématiques, ne les placez pas à proximité d'ampoules saines provenant d'autres sources. La formation de moisissures peut être un problème lors de la mise en culture en pot: humidité excessive due à un drainage insuffisant ou à une irrigation trop abondante.

  23. Antonella22 juillet 2018 à 12:17

    Bonjour et merci pour cet article intéressant. Puis-je vous demander quelque chose?, Si je plante les bulbes en août, ils fleurissent en septembre et au printemps, alors je dois attendre le premier août pour les retirer du sol et les replanter en quelques jours? J'ai lu et relu mais ce n'est pas clair pour moi. Merci si vous pouvez m'expliquer

    • Matteo Cereda22 juillet 2018 à 14:54

      Salut Antonella j'essaye de t'expliquer en d'autres termes. Les bulbes de safran sont plantés en août en les plaçant sous terre, en septembre le plant à feuilles apparaît, les fleurs (qui sont cueillies) arrivent généralement en octobre. Après la floraison, la plante vit encore jusqu'au printemps, après l'hiver commence la multiplication des bulbes à partir du sol. Une fois les bulbes multipliés et la plante séchée, généralement en juin, le sol peut être excavé, là où se trouvent les bulbes. Ceux-ci sont ensuite replantés dans une autre parcelle en août et le cycle recommence.

  24. Mattia30 septembre 2018 à 11:42

    Bonjour,
    Je voulais demander si la photo sur le site dont j'ai rapporté le lien montre un jet d'une ampoule affectée par le fusarium. Je n'ai pas clairement visualisé à partir de la description de la maladie comment reconnaître un éventuel jet malade.
    En effet sur la photo les deux pousses jaunes et longues sont différentes de celles autour: vertes et à feuilles libres.
    Merci d'avance et félicitations pour la description détaillée de la culture du safran!

    • Matteo Cereda1 octobre 2018 à 11:10

      Bonjour Mattia, j'ai supprimé le lien car ils ne sont pas autorisés dans les commentaires, mais je suis allé voir la photo. Sur la photo, vous pouvez voir des pousses saines qui ont déjà des feuilles, mais comme vous pouvez le voir, il y a des pousses qui semblent être un symptôme de plantes malades. Quand la spathe ne s'ouvre pas et tordue c'est un signe que l'ampoule ne va pas bien, je ne peux pas dire avec certitude que c'est du fusarium mais certainement dans un tel cas j'enlèverais les plantes pour qu'elles n'affectent pas les bulbes à proximité.

  25. anna8 novembre 2018 à 13:13

    Salut
    si vous plantez les bulbes maintenant, avez-vous des avantages pour la production de l'année prochaine?

    • Matteo Cereda8 novembre 2018 à 15:15

      Salut Anna, non… Maintenant, la plante est en phase végétative, donc vous ne pouvez pas planter les bulbes. Cela ne peut être fait qu'à partir de la période de dormance, pas avant mai. Dans tous les cas, il ne serait pas conseillé de planter avant août, car il faut gérer le champ des mois à l'avance, éliminer les mauvaises herbes, risquer les ravageurs et les maladies.

  26. mirco7 mars 2019 à 13:54

    Bonjour, article intéressant, je voudrais vous demander si vous pouvez pailler avec des feuilles biodégradables d'une manière qui ne nécessiterait pas, en cas de culture de plusieurs années, des interventions de nettoyage des mauvaises herbes. Merci.

    • Matteo Cereda7 mars 2019 à 14:14

      Salut Mirco, je ne recommande pas de pailler le safran, encore moins avec un chiffon de paillage, pour deux raisons importantes. Le premier est l'inconvénient: le safran ne se transplante pas, il faut donc attendre que les jets sortent, puis étendre le tissu en le perçant aux bons endroits. Le second est dans le mouillé, que la feuille retient dans le sol, empêchant l'oxygénation du sol. Une condition très favorable est créée pour les champignons pathogènes, tels que le fusarium, qui peuvent tuer les bulbes. Enfin, l'étoffe risque également d'être une invitation à la présence de souris et de vignes, prédateurs des bulbes.

  27. Sauveur6 juin 2019 à 9:43

    Tout est très clair

  28. Liliana Giulia12 juillet 2019 à 13:58

    Je récupère les bulbes maintenant car l'an dernier ils ne m'ont pas donné de fleurs mais seulement de longues feuilles, je change le sol et les repose la première semaine de septembre ou j'attends avril / mai?
    Les ampoules ont triplé, j'ai commencé avec 50 ampoules qui m'ont donné de la Sardaigne, maintenant j'en ai plus de 300/500 ... je suis débutant et j'aimerais être conseillé ... pris par la main même si je sais que c'est présomptueux rien que d'y penser ... merci

    • Matteo Cereda12 juillet 2019 à 14:15

      Bonjour, les bulbes des mois chauds (de mai / juin à début septembre) sont en stase végétative. Vous pouvez donc les planter tout de suite dans le sol ou attendre la fin du mois d'août, à votre guise. Personnellement, je vous conseille d'attendre la fin du mois d'août pour ne pas avoir à travailler pendant ces mois. Par contre, vous ne pouvez pas penser à attendre avril / mai car les bulbes donneront quand même des pousses en septembre. S'ils ne faisaient pas de fleurs, la raison était peut-être leur taille. Étaient-ce de très petites ampoules? Pour voir une bonne floraison, vous devez avoir des bulbes d'au moins 2,5 cm de diamètre.

  29. GIUSEPPE17 juillet 2019 à 0:01

    Bonjour, mon problème est que sur plusieurs années les ampoules deviennent de plus en plus petites jusqu'à disparaître dans le sol, vous pourriez me dire pourquoi. Je vous remercie beaucoup.

    • Matteo Cereda17 juillet 2019 à 8:17

      Bonjour Joseph. Quel âge laissez-vous les ampoules éteintes? Certaines causes de la réduction de taille peuvent être: bulbes trop rapprochés, sol trop argileux, peu de nourriture, peu de photosynthèse (manque d'exposition au soleil).

  30. GIUSEPPE17 juillet 2019 à 11:19

    Bonjour, je les déplace chaque année jusqu'à ce qu'elles disparaissent.

    • Matteo Cereda17 juillet 2019 à 15:23

      Dans ce cas, faites attention au type de sol et à la fertilisation.

  31. GIUSEPPE17 juillet 2019 à 18:50

    Je vous remercie beaucoup

  32. Franco3 août 2019 à 2:41

    Bonjour et bravo pour l'article, vraiment bien exposé. Cette année je vais commencer une petite culture dans le jardin avec 110 bulbes diam. 3 / 3,5 cm. Per l’essiccazione metterò i pistilli su un foglio di carta casa o su una retina molto fitta sopra al radiatore del riscaldamento, poiché funziona perfettamente con i funghi porcini, che contengono molta più acqua dello zafferano.

  33. GIUSEPPINA PESCE5 Agosto 2019 al 16:53

    Salve, molto interessante tutta l’argomentazione, mi piacerebbe prendere qualche bulbo da coltivare, nella mia zona ho provato a cercare rivenditori ma non ne ho trovati, sarebbe cosi gentile se può di indicarmi qualche azienda che venda anche online solo poco pezzi?

    • Matteo Cereda7 Agosto 2019 al 22:46

      Ciao Giuseppina. Praticamente tutti i rivenditori possono spedire i bulbi. Qual è la tua zona? Conosco aziende di zafferano in mezza Italia.

  34. Roberto16 Settembre 2019 al 16:34

    Consigli pratici e mirati derivanti da un’ esperienza diretta sul campo… molto utili per avere un ‘idea delle varie problematiche e modalita’ della coltivazione di questa meravigliosa spezia !

  35. Luigi6 Novembre 2019 al 13:32

    Salve vorrei sapere se queste foto sono di zafferano. Ho trovato questi fiori in campagna e ne ho raccolto alcuni bulbi. La campagna è della mia famiglia da moltissimi anni e non vi è stato mai coltivato zafferano. Le foto le ho fatto l’altro ieri 4/11/2019.
    Luigi

    • Matteo Cereda6 Novembre 2019 al 14:03

      Ciao Luigi. Assolutamente NO. Fai molta attenzione a non consumare quei fiori perché potrebbero essere velenosi. In questo caso è semplice capire che non è zafferano, per via dell’assenza degli stimmi rossi. In ogni caso lo zafferano (crocus sativus) non si trova mai spontaneo in natura, è una specie sterile che vive solo se coltivata. Quindi passeggiando in campagna è escluso (salvo coltivazioni precedenti) trovare zafferano spontaneo.

  36. Claudio Zanni14 Dicembre 2019 al 19:09

    Ottimo articolo. Complimenti.

  37. Alberto Mancini2 Gennaio 2020 al 7:50

    Articolo completo e bello in una pregevole.

  38. Federica18 Marzo 2020 al 10:02

    Bonjour!
    Questo è il secondo anno che coltivo zafferano nel mio orto. Adesso però ho necessità di spostare i bulbi, posso farlo anche ora? E se posso, li devo reinterrare o li posso già mettere in cassetta a riposare?
    Je vous remercie beaucoup!

    • Matteo Cereda18 Marzo 2020 al 14:31

      ciao Federica. Adesso non dovresti proprio spostare i bulbi, c’è da attendere maggio o giugno quando la pianta ha effettuato la moltiplicazione.

  39. Vito Borreggine31 Marzo 2020 al 0:38

    Vorrei iniziare con 5k di bulbi attendere la moltiplicazione,ho già parecchi terreni

  40. Carmen26 Aprile 2020 al 17:07

    Buongiorno, ho espiantato i miei bulbi perché era tutto secco ma ho trovato tanti e molto piccoli e a novembre non hanno fiorito niente. Li ho piantati nell’agosto del 2018. Una cinquantina. Sai dirmi come mai è perché? Volevo sapere anche se vivi o ai bulbi si può fare orto. Merci

    • Matteo Cereda27 Aprile 2020 al 0:52

      Ciao, in genere si espianta tra maggio e giugno, forse erano piccoli perché non ancora formati e moltiplicati, prova a chiederti perché è tutto seccato. Potrebbe essere una malattia, come la fusariosi, ma senza vedere è impossibile darti un parere. Rispetto alla mancata fioritura invece in genere è dovuta a bulbi di diametro troppo piccolo.

  41. Ion27 Aprile 2020 al 20:58

    Mi piace molto questo sito ben informato .vorrei anche io coltivare queste piante .

  42. fabio5 Maggio 2020 al 0:04

    salve complimenti per il sito.
    A settembre ho piantato dei bulbi di zafferao e fino a marzo avevano foglie verdi e lunghe.
    dal mese di aprile le foglie hanno incominciato ad ingiallirsi fino a staccarsi dal bulbo, vorrei sapere se è normale o se potrebbe essere una malattia. grazie e un saluto

    • Matteo Cereda5 Maggio 2020 al 9:57

      Ciao Fabio, è normale che a primavera inoltrata lo zafferano cominci a disseccare in seguito alla fine della stagione vegetativa e al moltiplicarsi dei bulbi nel terreno, probabilmente è quello che sta succedendo. Potrebbe comunque anche essere una malattia o un animaletto (topi, arvicole) che si è mangiato il bulbo da sotto. Se hai dubbi puoi campionare una piantina con attenzione e verificare se i bulbi sono intatti e in fase di moltiplicazione.

  43. Silvia5 Maggio 2020 al 23:17

    Salve, scrivo per un consiglio perché non ho trovato in rete risposte ai miei dubbi. Mio marito ha comprato, la scorsa primavera, dei bulbi di zafferano che però poi, per vari motivi, non ha potuto piantare. Questi bulbi, conservati in una cassetta in un luogo asciutto, hanno comunque gettato le foglie. Ora come bisognerebbe comportarsi? Sono in qualche modo recuperabili? Bisogna togliere le foglie e provare a piantare il bulbo, o difficilmente crescerà qualcosa? Anticipatamente grazie per l’attenzione. Un caro saluto

    • Matteo Cereda6 Maggio 2020 al 8:05

      Mi spiace, ma i bulbi non penso proprio siano recuperabili, vanno piantati ogni anno.

  44. Joseph28 Luglio 2020 al 0:19

    Salve, quanta superfice occupano 1000 bulbi.

    • Matteo Cereda30 Luglio 2020 al 9:59

      Dipende dall’impianto che scegli di fare. Ad esempio se ipotizzi una baulatura larga 100 cm con 4 file di bulbi a distanza 10 cm cadauno lungo fila e un camminamento di 50 cm tra la baulature, significa che puoi mettere 40 bulbi ogni metro lineare di baule (che corrisponde a 1,5 mq di terra). Stando a questi conti servono 37,5 metri quadri per 1000 bulbi, ma bisogna poi contare imprecisioni e margini, per cui ti direi 45-50 metri quadri.
      Se cambi il sesto d’impianto cambia totalmente la metratura, devi rifare i conti.

  45. Laura4 Agosto 2020 al 17:04

    Buonasera,
    è possibile coltivare i bulbi di zafferano in montagna? Vivo in Valle d’Aosta a 1600 mt di altitudine e mi piacerebbe provare.

    • Matteo Cereda4 Agosto 2020 al 21:40

      Ciao Laura, non ho esperienza diretta ma penso che 1600 metri potrebbero essere un po’ troppi… Soprattutto per il freddo inverno e la neve che immagino copra tutto in mesi in cui le foglie di zafferano hanno bisogno di luce per la fotosintesi.

  46. Lada12 Agosto 2020 al 3:25

    Buona sera, volevo provare piantare zafferano in vaso. Lo so che è diverso dal terreno . Sono curiosa e mi piacciono gli esperimenti e sfide. Volevo sapere in un vaso di diametro 35 cm quanti bulbi posso mettere. Ho un altro vaso di 60 cm lunghezza 25 cm profondità e larghezza 25 cm. Dopo ho i vasi enormi con pomodori se posso aggiungere uno o due bulbi anche lì.Mi piacerebbe provare. Abito in Sardegna e ho il terrazzo verso sud.Grazie mille

    • Matteo Cereda13 Agosto 2020 al 7:22

      Ciao Lada, personalmente nel vaso da 35 cm metterei 5 o 6 bulbi, in quello da 60 x 25 ne metterei 10/12. Dove hai già i pomodori non metterei bulbi invece., salvo ci sia molto spazio (30 cm minimo di distanza dalla pianta di pomodoro).

  47. fabio25 Agosto 2020 al 21:58

    Grazie delle informazioni, sono partito nella coltivazione da un regalo di compleanno, 47 bulbi uno per ogni anno, e quest’anno mi appresto a interrarne 350!
    Sono in toscana, a 400m s.l.m. orto recintato per difendermi dai cinghiali, istrici, tassi e caprioli che qui ce ne sono in abbondanza…
    Spero ora di riuscire anche a cavarcene anche qualcosa a livello economico, visto che stò covid mi ha lasciato a casa dal mio lavoro/passione… ma per fortuna avendo la terra, di fame non rischio di morire!
    Grazie e leggo solo ora che rispondete con cura alle domande che vi pongono, non è da tutti, è passione!!!
    E visto che prima facevo spettacoli nelle piazze, ora questa sarà una coltivazione spettacolo!!!

    • Matteo Cereda26 Agosto 2020 al 10:00

      Ciao Fabio, di certo la fioritura dello zafferano è spettacolare. Bellissimo il regalo, per fortuna poi gli anni non si moltiplicano alla velocità dei bulbi :-)
      un saluto e un sincero “in bocca al lupo” per tutto!

  48. Fiorentino Salvatore30 Settembre 2020 al 20:11

    Salve, io l’anno scorso ho piantato 1000 bulbi e ho raccolto molti fiori, il prossimo anno ne vorrei piantare 10000, l’unico problema è la vendita perché non conosco nessun compratore. Lei saprebbe consigliarmi dove venderli? Grazie mille in anticipo

    • Matteo Cereda30 Settembre 2020 al 23:14

      Ciao Salvatore, il discorso vendita è piuttosto lungo e ci sono differenti canali che puoi approcciare, a partire dalla tua zona locale, frequentando mercati agricoli, fino a rivolgerti alla ristorazione oppure a dei punti vendita di prodotti agricoli o anche di alimentari di qualità. Per valorizzare il prodotto servono una serie di accortezze, quali una bella presentazione e una grafica della tua azienda. Non so consigliarti invece eventuali grossisti, a cui personalmente non mi sono mai rivolto.

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment vos données sont traitées.


Vidéo: VOICI COMMENT ON CULTIVE DU SAFRAN!


Commentaires:

  1. Burgtun

    Je pense que vous n'avez pas raison. Entrez, nous en discuterons.

  2. Shaaban

    Il y a des secondes où les minutes décident de tout. Et ça dure des heures. Crise financière et sexuelle : tu ouvres ton porte-monnaie, et là tu nique je t'aimais - les arbres étaient courbés. Il y a un jock, il s'agite... "Le sein, c'est le visage d'une femme !" Dénudez et conquérez !

  3. Doukus

    J'espère que tu prendras la bonne décision. Ne désespérez pas.

  4. Maponus

    Je peux te demander?

  5. Jermane

    Probablement inspiré par la pensée standard ? Rester simple))

  6. Kibei

    Ce n'est pas une blague !



Écrire un message